Logiciels libres et enseignement

Favoriser l’usage de logiciels libres et de formats ouverts

Abiword

lundi 29 mars 2004, par Yves Potin

- Auteur : L’équipe de développement

  • Licence : GPL
  • Langue : Français, Anglais et de nombreuses autres langues (internationalisation très poussée).
  • Environnement requis : Windows, Linux : GTK / Gnome
  • Site web : http://www.abisource.com/
  • Version testée : 0.8 (une version 1.0.4 est disponible, Février 2003)

Un outil léger de maniement facile

Notre propos n’est pas de décrire les usages du traitement de textes, en matière pédagogique en particulier. Les mots clefs « pedagogie » « traitement » et « texte » dans un moteur comme Google montrent les importantes ressources sur le sujet disponibles sur le web.

Il ne s’agit pas non plus de fournir un tutoriel d’utilisation de cet outil. Tout utilisateur d’un traitement de textes doit pouvoir être à l’aise très rapidement, voir instantanément dans Abiword puisque les menus et icônes sont quasiment identiques, de même que les raccourcis clavier.

On notera toutefois le caractère très léger de ce logiciel, dont la prise en main, très aisée, permettra ainsi de s’approprier ce type d’outil de manière simple et intuitive sans se perdre dans des cascades de menus et de fonctions dont on n’a pas l’usage. Abiword semble donc particulièrement adapté à l’école primaire et au collège, dans le cadre de l’acquisition des compétences du B2i en particulier.

Les fonctionnalités classiques sont présentes, comme le montre cette capture d’écran

On notera ainsi :

  • La sélection de multiples polices de caractères et de leur taille.
  • Les divers types d’alignement du texte (jutifié, centré...) et de propriétés de caractères (gras, italique, etc...)
  • Les listes, à puces ou numérotées.
  • Le copier coller accessible depuis des icônes
  • La correction orthographique, et bien d’autres choses encore.

La compatibilité avec d’autres traitements de textes

Abiword est réputé savoir lire et exporter les documents aux formats des logicels OpenOffice.org, Microsoft Word, Word Perfect et RTF. Il est donc tout à fait possible de conserver ses propres documents et de toujours pouvoir les ouvrir et les modifier, de meme que partager son travail avec des collègues n’utilisant pas Abiword.

Notons en dernier lieu la possibilité offerte par Abiword d’enregistrer ses documents au format du web (HTML), produisant du code propre, ce qui n’en fait pas pour autant un véritable outil de développement de pages web mais qui peut rendre service avec de jeunes élèves pour produire des documents à destination du web ou de l’intranet de l’école.

Ressources pédagogiques (premier degré)

Un didacticiel et mode d’emploi :

Didacticiel et mode d’emploi

Fiche CE2 : Utiliser AbiWord pour une création poétique au CE2

M-Pierre Roesslinger Ecole de Macheren Moselle

Fiche CM : Utiliser AbiWord pour conserver des traces écrites des leçons

Gérard Schmitt Ecole du Wenheck Saint-Avold

Fiches pédagogiques Cycle 3

Recherche avancée