Logiciels libres et enseignement

Favoriser l’usage de logiciels libres et de formats ouverts

Accueil > Multimedia > Graphisme > Logiciels pour appareils photo numeriques

Logiciels pour appareils photo numeriques

dimanche 13 février 2005, par Yves Potin

- Auteur : l’équipe de développement

  • Licence : GPL
  • Langues : nombreuses, dont le français
  • Environnement requis : Linux, GTK / Gnome
  • Site web : http://www.gphoto.org/
  • Versions testées : Gphoto 2, GTKam 0.12

Usages pédagogiques

Le traitement de l’image est une pratique courante dans les établissements scolaires qui disposent généralement d’un appareil de prise de vue utilisé à de nombreuses occasions. On ne compte plus les « clubs photos » des collèges et lycées dont les pratiques ont considérablement évolué à l’ère des formats numériques.

En particulier, il n’a jamais été aussi aisé de capturer une situation donnée sous forme de prises de vues pour la mettre éventuellement en ligne sur l’intranet de l’établissement ou sur internet, et les occasions ne manquent pas. La rédaction de journaux scolaires ne se conçoit pas sans une forme ou une autre de reportage photo, et un logiciel libre tel scribus permet maintenant de travailler à la manière des professionnels.

Avant de pratiquer une retouche d’image plus complexe, on voudra dans un premier temps : - acquérir les images depuis l’appareil de prises de vue pour les transférer sur l’ordinateur. - visualiser ces images, par exemple sous forme de diaporama en projection, les retoucher très sommairement (en particulier retourner celles prises en mode portrait), et les mettre en ligne sous forme d’album. Pour une retouche d’images plus complexe, le logiciel gimp dispose de toutes les fonctionnalités requises en milieu scolaire.

Acquisition des images depuis l’appareil

La plupart des appareils photos numériques sont aujourd’hui compatibles avec la couche USB du noyau Linux 2.6. Le mode PTP (Picture Transfert Protocol) est un protocole standardisé fonctionnant très bien, sans qu’aucun composant ni pilote spécifique ne soit requis.

On prendra tout de même garde aux appareils photos de la marque Canon, dont les anciens modèles sont très mal supportés à cause du manque de collaboration de Canon avec les développeurs de logiciels libres. Canon en est aujourd’hui à rajouter des extensions propriétaires à la norme PTP, démarche dont l’absurdité impose de nouveau du reverse engineering pour en supporter les fonctionnalités.

Une liste déjà conséquente d’appareils photos supportés est disponible sur le site de Gphoto (532 modèles référencés, Février 2005) ; une liste plus détaillée, précisant les modes de fonctionnement et éventuels pilotes requis, est mise à disposition par Hubert Figuière.

Le logiciel libre Gphoto constitue le standard quand à la gestion des appareils photos numériques sous GNU/Linux. Il fonctionne entièrement en ligne de commande, l’interface graphique GTKam implémentant ses fonctionnalités de manière extrèmement intuitive pour l’utilisateur, comme le montre cette capture d’écran :

GTKam permet de piloter l’appareil à distance, de transférer et d’effacer des fichiers, et bien entendu de sauvegarder sur l’ordinateur le contenu de l’appareil photo. On prendra cependant garde, dans l’interface de sauvegarde,

  • de ne pas oublier de cocher la case « Enregistrer les photos » à moins de vouloir sauvegarder quelque chose de particulier (vignettes, données brutes, etc...).
  • de cocher la case « Enregistrer les données EXIF » si l’on désire que toutes les données comme date, heure, vitesse d’obturation, etc etc soient enregistrées dans l’image en même temps que celle ci. Par défaut, ces données EXIF ne sont pas sauvegardées.

Visualisation et mise en ligne des images : GThumb

  • Auteur : l’équipe de développement
  • Licence : GPL
  • Langues : nombreuses, dont le français
  • Environnement requis : GTK / Gnome
  • Site web : http://gthumb.sourceforge.net/
  • Versions testées : GThumb 2.6.3

GThumb est un petit logiciel de visualisation d’images qui présente un nombre étonnant de fonctionnalités. Très rapide, il présente le contenu d’un répertoire sous forme de vignettes à la taille paramétrable (Édition / Préférences / Navigateur / Taille des vignettes). Un simple clic sur l’icône « Pivoter les images » permet de replacer dans un sens d’affichage correct les photos sélectionnées prises, par exemple, en orientant l’appareil à la verticale.

L’icône « Diaporama », comme son nom l’indique, permet de visualiser automatiquement les images les unes à la suite des autres selon un délai paramétrable.

Mais une des fonctions les plus intéressantes de GThumb permet de générer en quelques clics un album web présenté de manière très paramétrable. L’apparence du dossier varie selon le thème choisi (6 sont proposés par défaut). Le contenu de cet album reprendra toutes les photos sélectionnées, qui seront copiées dans le répertoire choisi à cet effet si on le demande. Elles seront éventuellement redimensionnées dès qu’elles excèdent une taille paramétrable, très pratique pour des photos tellement grandes qu’elles ne peuvent être affichées correctement dans aucun écran. On peut bien entendu spécifier le nombre de lignes et de colonnes dans lesquelles seront rangées les images, spécifier un en tête et pied de page, et d’autres choses encore. Il ne reste plus qu’à transférer l’album sur un site internet.

Parmi les autres fonctionnalités de GThumb, on notera :

  • la génération de « planches contact »
  • l’organisation des photographies en catalogues et les catalogues en librairies en affectant très simplement telle ou telle image a un thème donné à des fins d’archivage rendues nécessaires par le nombre rapidement important de photographies que détient un utilisateur d’appareil numérique.
  • des fonctionnalités limitées de retouche d’image et conversion dans les formats les plus usuels.
  • import depuis un appareil numérique
  • renomage d’image par séries Et encore bien d’autres choses.

On notera enfin le logiciel Gwenview pour KDE, qui présente moins de fonctionnailtés que Gthumb mais est optimisé pour sa vitesse de traitement des diapositives de prévisualisation, utile pour traiter des répertoires contenant de grandes quantités d’images, et son mode diaporama.

Recherche avancée