Logiciels libres et enseignement

Favoriser l’usage de logiciels libres et de formats ouverts

Writer

vendredi 2 avril 2004, par Yves Potin

Writer est un traitement de textes professionnel très puissant, doté de toutes les fonctions attendues d’un tel produit : différents enrichissements de caractères, tableaux évolués, listes à puces, travail sur zones de textes, insertion d’images, filigranes, graphiques évolués, fonctions de recherche et de remplacement et bien entendu travail avec styles. Il exporte ses documents pour publication sur le web de manière propre. Le correcteur orthographique fait toutefois l’objet d’une installation séparée pour des raisons de licence : http://fr.openoffice.org/DicOOo/ind...

Notre propos n’est pas de décrire les usages du traitement de textes, en matière pédagogique en particulier. Les mots clefs « pedagogie » « traitement » et « texte » dans un moteur comme Google montrent les importantes ressources sur le sujet disponibles sur le web, sachant que le traitement de textes est le premier logiciel éducatif.

Tout utilisateur de MS-Word doit pouvoir être à l’aise très rapidement, voir instantanément dans Writer puisque les menus et icônes sont quasiment identiques, de même que les raccourcis clavier. Notons que le très attendu pinceau, permettant de copier des styles de manière immédiate, fait partie des nouveautés de la version 2.

Les composants de OOo interagissent les uns avec les autres : par exemple, un travail sur l’image est possible à l’intérieur du traitement de textes puisqu’on passe de manière transparente pour l’utilisateur dans le module approprié, un véritable logiciel de dessin vectoriel : Draw.

Ne manquez pas cette page de liens qui signale les principales ressources sur Internet à propos d’Open Office.org

Pour le premier degré, un ensemble de scénarios pédagogiques pour l’utilisation de l’outil bureautique est disponible.

La compatibilité de Writer avec MS-Word

La question que se posera l’utilisateur est celle de la compatibilité avec les formats de fichiers .doc et .rtf et donc la possibilité de conserver ses données. D’une manière générale, Writer ouvre et exporte ces formats, et ne rencontre aucun problème de compatibilité avec le format .rtf. Tout dépend ensuite des fonctions utilisées dans MS-Office, et dans Writer pour exporter du .doc.

Notons premièrement que le langage de macros de MS-Office n’est pas compatible avec celui de OOo qui possède son propre langage.

Des fonctions simples à assez avancées ne posent aucun problème :

  • Taille et couleurs des divers polices de caractères, de même que leurs enrichissements (petites capitales, etc..).
  • Mise en page assez poussée (avec tableaux)
  • Notes de bas de page, titres, numérotation de pages
  • Images insérées, filigranes
  • Formes géométriques insérées avec l’outil de dessin (flèches, cercles, etc...)

On notera de très sensibles améliorations des filtres d’import de documents depuis la version 1.1, des documents très complexes de type PAO faits avec MS-Word s’ouvrent maintenant de manière satisfaisante.

La solution la plus élégante pour communiquer des documents qui n’ont pas à etre modifiés par le(s) destinataires(s) consiste à proposer un document au format pdf, il suffit d’un clic de souris dans Writer.

Didacticiels, ressources et prise en main

Des ressources documentaires pour démarrer avec Writer ou pour en maîtriser des usages plus avancés sont disponibles en français sur le site officiel de la communauté francophone OOo : documents pour débuter, mais aussi travail avec le styliste, filigranes, cartouches, mailing et publipostage, notes, sommaires...

Nous proposons également un ensemble de liens et ressources concernant tous les modules de OOo.

Recherche avancée