Logiciels libres et enseignement

Favoriser l’usage de logiciels libres et de formats ouverts

- Auteur : Thomas Volk (Ulm Universität), Martin Kroeker (DarmstadtUniversität)

  • Licence : GPL
  • Langues : Anglais / Allemand / Tchèque
  • Environnement requis : Linux : GTK, TeX conseillé
  • Site web : http://ruby.chemie.uni-freiburg.de/...
  • Version testée : Chemtool-1.3 (version stable du 1er février 2001)

Présentation générale

La fonction principale de Chemtool est de faciliter la saisie des représentations planes conventionnelles des molécules chimiques. Le tracé de liaisons formant des pentagones, hexagones ou octogones est immédiat grâce à un « déclic » à la souris qui privilégie les angles multiples de 72, 60 ou 45 degrés, respectivement. Il y a aussi des mécanismes commodes pour saisir les liaisons doubles, placer les symboles des atomes, etc...

Chemtool peut exporter les schémas réalisés sous les formats xfig, eps ou xpm (X Pixmap), ce qui en rend l’inclusion facile dans d’autres documents, notamment LaTeX. En fait, Chemtool semble être pensé principalement pour une utilisation comme éditeur de formules chimiques en conjonction avec l’environnement TeX/LaTeX. Grâce à l’export xfig, les schémas peuvent être retravaillés et complétés au moyen des logiciels de dessin vectoriel. Une capture d’écran en dira plus long que de grands discours !

Usages pédagogiques

Chemtool pourra intéresser les enseignants de Chimie qui ont à rédiger des textes comportant des formules élaborées de molécules.

Recherche avancée