Logiciels libres et enseignement

Favoriser l’usage de logiciels libres et de formats ouverts

Accueil > Multimedia > Musique et audio > Ressources pour la musique et l’audio sur internet

Ressources pour la musique et l’audio sur internet

mercredi 14 avril 2004, par Yves Potin

Cette page tente de recencer les principales ressources disponibles, en classant les logiciels par familles ou fonctionnalités, et en mentionnant les principaux sites web vers lesquels s’orienter.

N’oubliez pas de consulter :

Sur le web

http://www.linux-sound.org/ incontournable, LA référence en matière de ressources audio.

Planet CCRMA at home : une breve présentation figure sur le présent site.

Agnula, a GNU/Linux audio distribution : en voici également une brève description.

Quick Toots, un ensemble de tutoriels pour diverses applications (en anglais).

Linux Edu Quebec propose une sélection (en francais) de logiciels pour l’enseignement de la musique.

Les indispensables

Les drivers ALSA pour le support des cartes sons, par défaut dans le noyau linux 2.6 mais pas dans la version 2.4.

Jack, serveur faible latence permettant aux applications de communiquer entre elles et avec le matériel par son intermédiaire.

QJackConnect, interface graphique pour le branchement simple des applications (copie d’écran et description plus précise de jack sur cette page).

La liste ci dessous propose quelques applications, qui sont toutes libres, parmi une offre pléthorique. Bien plus de détails pourront etre trouvés sur le site http://www.linux-sound.org/

Logiciels pédagogiques pour l’apprentissage de la musique

GNU Solfege permet l’exercice de l’oreille, comprend dictées musicales, reconnaissance et chant d’intervalles, identification d’accords, mémorisation de « patterns » rythmiques.

Drum Pattern permet l’apprentissage de patterns rythmiques au travers d’une interface web, logiciel surprenant ! En francais.

Aide à la composition - logiciels de l’Ircam

OpenMusic est en cours de portage sous GNU/Linux et est déjà fonctionnel. Il s’agit d’un énorme logiciel de composition musicale aux fonctionnalités extrèmement étendues. Une documentation est attendue pour la version MacOS (800 pages).

jMax est un environnement de programmation visuelle pour la réalisation d’applications musicales et multimédia interactives. Un client en python est en cours d’écriture pour résoudre les problemes de licence relatifs au java, meme si jMax est en licence LGPL.

Boîtes à rythmes

Hydrogen propose la création de patterns rythmiques de manière très simple. Site web très complet avec nombreuses captures d’écran, tutoriel, ...

TK 707, émulation en Tcl/TK de la célèbre TR 707 de Roland

Trommler est une boite à rythmes à l’interface GTK très simple et intuitive.

DJ numérique

Voici trois logiciels de performance, qui ont chacun leur approche de ce type de fonctionnalité : Gdam, Dbmix, TerminatorX

Effets

Ele produit des effets en temps réel sur une entrée audio, convient particulièrement pour voix ou guitare. Comprend reverb, distortion, flanger, chorus, compresseur, doubleur d’octave. D’autres fonctionnalités sont décrites sur le site.

FreqTweak est un outil temps réel de manipulation de flux audio : analyse spectrale, gate, delay, compresseur, etc... Sa particularité est de modifier le son par bandes de fréquences, ce qui est assez rare.

Stompboxes : ensemble d’effets particulièrement adaptés aux guitaristes.

Tapiir, chambre d’écho numérique.

Sequenceurs

Il existe 4 principaux sequenceurs libres fonctionnant sous GNU/Linux, le choix de l’un ou l’autre étant affaire de préférences personnelles : MusE, Brahms, Jazz et Rosegarden qui est peut être le plus abouti, proposant en tout cas des fonctions avancées d’édition de partitions musicales.

Synthetiseurs

amSynth dont l’interface graphique est similaire aux vieux synthés analogiques.

FluidSynth est utilisé pour le support du son dans OpenMusic. Permet de se passer de synthétiseur matériel avec Muse et Rosegarden par exemple.

Timidity permet de jouer un fichier MIDI et de le convertir en un format audio numérique (format Vorbis supporté dans la dernière version).

Magnétophones numériques / consoles de mixage

Ardour est une console numérique d’enregistrement 24 pistes d’usage professionnel.

Ecasound est une suite logicielle pour le traitement multipistes de l’audio.

Notation musicale

Lilypond et son interface graphique Denemo

NoteEdit, editeur de partitions pour KDE.

Plus spécifiquement pour les guitaristes :

Kguitar très riche en fonctionnalités, pour les tablatures.

eTKtab permet d’écrire des tablatures au format ASCII telles qu’on en trouve fréquemment sur internet.

Editeurs de sons - convertisseurs - utilitaires

Audacity, logiciel généraliste de prise de son, mixage, effets etc. Le « Gimp » de l’audio

SND est un éditeur de son très puissant.

Xsox convient très bien pour les conversions de format de fichier.

Grip fournit une interface graphique confortable à des encodeurs et rippers comme Bladeencoder, Ogg Vorbis et cdparanoia.

Xmms, qu’on ne présente plus, est le lecteur standard de contenus sonores sous X Window.

Recherche avancée